Retrouvez mes astuces pour mincir sans régime: téléchargez gratuitement ma vidéo bonus "Pourquoi prend-on du poids"

Image

Le secret pour être "HEUREUX" tout se passe dans votre cerveau

11/06/2016
Auteur:

J’aimerais aujourd’hui vous présenter l’auteur du célèbre livre « Un cerveau à 100% » : le Docteur Eric Braverman, ancien chef de clinique du prestigieux « Brain Bio Center » de Princeton.  

Après avoir reçu le prix du meilleur médecin décerné par l’Association américaine des médecins, il crée, en 1998, une fondation privée à but non lucratif pour les soins et la recherche.

Or, avantage incontestable : les divers centres médicaux qui dépendent de cette fondation, aujourd’hui installés sur tout le territoire américain, emploient aussi bien les méthodes conventionnelles qu’alternatives. 

comment bien nourrir votre cerveau ?

La thérapie du Dr Braverman traite de manière conjointe le cerveau, le corps et l’esprit en associant la médecine interne et la neuropsychologie. 

Ces vingt dernières années, ce médecin a soigné plus de dix mille patients selon le protocole thérapeutique qu’il explique dans son ouvrage. 

Chaque jour, ses centres guérissent :

   l’insomnie, 

   l’anxiété, 

   l’épuisement, 

   les infections, 

   les maux de tête, 

   l’hypertension artérielle, 

   le trouble du déficit d’attention… 

Comment ?

Tout simplement en rétablissant le fonctionnement normal du cerveau, indéniablement mis à mal par notre type de société. 

Pour ce spécialiste du lien corps-cerveau-esprit, la baisse des facultés physiques, intellectuelles, les troubles de l’humeur et la plupart des problèmes de santé apparaissant avec l’âges’expliquent par un déséquilibre dans la chimie du cerveau

Votre personnalité, vos émotions mais aussi votre santé en dépendent.

 

Définir le dominant biochimique de votre cerveau 

Selon le Docteur Braverman, un cerveau équilibré, dans lequel tous les médiateurs chimiques cérébraux sont en équilibre et en harmonie, est synonyme :

   d’énergie, 

   de bonne humeur, 

   d’absence d’addiction, 

   de maintien d’un poids idéal, 

   de sommeil réparateur,

   d’apprentissage continuel. 

« Tout cela dépend », nous dit-il, « de l’organisation du cerveau. Plus votre cerveau sera équilibré, plus chacun de vos autres organes sera en bonne santé. Souvenez-vous, votre cerveau est l’organe oublié et pourtant il est connecté à tout le reste de votre organisme ». 

Avant de parvenir à cette conclusion apparemment toute simple mais qui nécessitait tout de même de nombreuses vérifications scientifiques, le Dr Braverman s’est tout d’abord inspiré du concept du lien entre le cerveau, l’esprit et le corps établi par le Dr Rodolfo Linas, spécialiste de la fonction cérébrale. 

C’est en fait ce concept d’« edge effect » qui a permis au Dr Braverman d’établir la carte du chemin électrique de la connexion cerveau-esprit-corps prouvant que des déséquilibres biochimiques cérébraux peuvent être à l’origine de maladies.

Bien sûr, toutes les maladies ne proviennent tout de même pas directement d’un dysfonctionnement cérébral, et il a fallu que le Dr Braverman mettre au point toute une série de tests pour diagnostiquer les déséquilibres chimiques cérébraux fautifs. 

Pour identifier votre nature dominante et vos déficiences biochimiques, vous pouvez faire un simple test de vingt minutes CLIQUEZ ICI  (tout au moins si vous désirez investir 67.- en lieu et place de 137.- pour votre santé  – sinon, procurez-vous le livre « Un cerveau à 100% »). 

Ce test vous permettra d’identifier votre médiateur biochimique cérébral dominant par l’examen de vos symptômes physiques et par une évaluation des dimensions psychologiques de votre tempérament et de votre personnalité. 

Une telle évaluation suffira même pour révéler une déficience biochimique de votre cerveau dès son premier stade

Ainsi, selon le Dr Braverman, il vous faut donc :

1/ déterminer votre neurotransmetteur dominant à l’aide du test, 

2/ comprendre les impacts de votre nature dominante sur votre santé et votre bien-être, 

3/ équilibrer vos éventuelles déficiences pour améliorer votre santé sur tous les fronts. 

Mais avant, voyons quels sont les 4 grands neuromédiateurs ciblés par le Dr Braverman, à quoi ils servent, comment ils fonctionnent et surtout avec quels compléments nutritionnelsvous allez pouvoir rééquilibrer la délicate biochimie de votre cerveau… 

 

 

Vos quatre grands neurotransmetteurs

« Toute la fonction électrique de l’organisme », dit encore le Dr Braverman, « touche le cerveau et est traitée à travers quatre neurotransmetteurs biochimiques » : neurotransmetteurs cerveau

   la dopamine, 

   l’acétylcholine, 

   le GABA 

   et la sérotonine ». 

Vous êtes en bonne santé lorsque ces quatre neurotransmetteurs sont produits selon un ordre et une quantité précis

En revanche :

1/ La plus infime déviation dans votre cerveau a des répercussions sur votre organisme.

2/ Et le plus infime déséquilibre électrique peut, par amplification, aboutir à de sérieux problèmes de santé. 

Que se passe-t-il lorsque votre cerveau devient incapable de traiter correctement les signaux électriques ?

Cela déséquilibre votre production de neuromédiateurs, et notamment de ces quatre principaux, provoquant la carence en un ou plusieurs d’entre eux.

Résultat : de nombreux effets néfastes sur votre santé mentale et physique ! 

 

Les grands compléments

Rappelons avant tout que la dopamine est considérée commele neurotransmetteur du bien-être.

Cette dopamine est donc produite par votre cerveau quand celui-ci veut « se faire plaisir » ou accorder une « récompense » à l’organisme. 

C’est aussi un intermédiaire dans la production de noradrénaline, neurotransmetteur de l’éveil.

Et c’est un stimulant efficace de la production d’hormone de croissance.

Vous connaissez sans doute les effets de la carence de dopamine dans le cadre de la maladie de Parkinson :

   tremblements incontrôlables, 

   raideur musculaire, 

   troubles de l’élocution, 

   difficultés dans l’écriture,

   perte de l’équilibre, 

   lenteur des mouvements. 

Cela vous donne un premier aperçu de ce à quoi sert la dopamine…

Mais des carences en dopamine se rencontrent aussi fréquemment dans les états dépressifs et les troubles du désir sexuel

Maintenant, voyons que faire pour palier de telles carences…

Pour accroître la quantité de L-dopa atteignant votre cerveau, deux grands compléments nutritionnels sont à votre service : 

   le Mucuna pruriens, une herbe ayurvédique millénaire, 

   l’extrait de Tribulus terrestris.

Prenez-les ensemble. 

Autre neurotransmetteur : l’acétylcholine est, pour sa part, responsable de votre mémoire.

Et c’est le complément nutritionnel DMAE qui est le meilleur précurseur de l’acétylcholine. 

Vous le trouverez d’ailleurs à l’état naturel dans des poissons comme la sardine ou l’anchois, mais il va sans dire qu’en cas de déficit il est indispensable de supplémenter. 

Le DMAE a été utilisé avec succès dans différents troubles cognitifs et perturbateurs incluant l’hyperactivité et les trous de mémoire.

Ensuite, vient le GABA, ou acide gamma-amino-butyrique.

C’est le neurotransmetteur inhibiteur.

Sa fonction est de favoriser le calme et la tranquillité en aidant à neutraliser les effets excitants du glutamate. 

En d’autres termes, le GABA est l’arme clé de votre cerveau pour lutter contre le stress

Sous forme de complément nutritionnel, à peine une heure après son administration il exercera un effet relaxant tout en réduisant votre anxiété lorsque vous êtes en condition de stress. 

Dans le même temps il :

   renforcera votre immunité ; 

   favorisera votre sommeil sans entraîner ni somnolence diurne ni risque d’accoutumance ; 

   diminuera l’intensité de la douleur

   aura des effets bénéfiques en cas d’épilepsie ; 

   améliorera vos performances cognitives si vous êtes âgé.

Dernier neurotransmetteur : la sérotonine.

Elle joue un rôle fondamental dans de multiples fonctions de votre organisme.

Elle est en particulier impliquée dans :

   la dépression, compléments alimentaires cerveau

   l’insomnie, 

   les migraines, 

   les fringales de sucres, 

   les dépendances toxicologiques, 

   l’agressivité, 

   l’anxiété et l’angoisse, 

   les comportements obsessionnels, etc. 

Son précurseur est le tryptophane que vous trouverez dans la plante Griffonia qui traite les patients déprimés ou anxieux, améliore le sommeil et les migraines. 

 

Assurez la nutrition optimale de votre cerveau

Une fois terminé le test d’évaluation du Dr Braverman, on est donc capable d’identifier en quel neurotransmetteur on se trouve déficient.

Il devient alors facile de combler cette déficience par la supplémentation adéquate.

Attention : cette supplémentation n’est pas forcémentexclusivement celle que l’on vient d’indiquer.

Il existe évidemment de très nombreuses autres substancesprécurseurs des neurotransmetteurs. 

Mais ce n’est pas tout, car le Dr Braverman donne également des recommandations de diététique et d’hygiène de vie

« Une bonne alimentation », ne manque-t-il pas d’ajouter, « est comme suivre un régime arc-en-ciel. 

« Ajouter d’énormes quantités d’épices, d’herbes, de tisanes, de légumes et de protéines maigres, en particulier du poisson, à tous les repas. 

« Prendre des suppléments nutritionnels qui stimulent naturellement la production de vos neurotransmetteurs. 

nourrir votre cerveau pour être heureux !

« Prendre beaucoup de repos ! La plupart des gens ne dorment pas assez et ne dorment pas bien. Cela a une incidence au niveau cellulaire et des effets profondément négatifs sur la longévité. 

« Bouger, faire régulièrement de l’exercice améliorera également vos chances d’être en meilleure santé et de vivre plus longtemps ». 

Quant à ses conseils en supplémentation, les voici plus précisément : 

   « Le chrome, la rhodiola et la thiamine aident à fabriquer dela dopamine

   « Le manganèse, l’acide alpha-lipoïque et l’huperzine-A s’occupent de l’acétylcholine

  ✵ « L’inositol, les vitamines du groupe B et les acides aminés branchés sont reliés au GABA

  ✵ « La vitamine B6, le millepertuis et les huiles de poisson sont utilisés pour les thérapies à base de sérotonine ». 

Une fois que votre cerveau restauré sera revenu à l’harmonie, conclut le Dr Braverman, le reste de votre organisme suivra. 

Une fois que la dopamine, l’acétylcholine, le GABA et la sérotonine seront équilibrés, le bien-être suivra. 

 Jean-Baptiste Loin 

les compléments nutritionnels pour le cerveau

Cliquez ici pour vous procurer du Mucuna pruriens

Cliquez ici pour vous procurer du Tribulus terrestris

Cliquez ici pour vous procurer du DMAE

Cliquez ici pour vous procurer du GABA

Cliquez ici pour vous procurer de la Griffonia

Cliquez ici pour vous procurer du Chrome

Cliquez ici pour vous procurer de la Rhodiola

Cliquez ici pour vous procurer de la Thiamine

Cliquez ici pour vous procurer de l’Acide alpha-lipoïque

Cliquez ici pour vous procurer de l’Huperzine-A

Cliquez ici pour vous procurer de l’Inositol

Cliquez ici pour vous procurer un complexe de Vitamines B

Cliquez ici pour vous procurer des Acides aminés branchés

Cliquez ici pour vous procurer de la Vitamine B6

Cliquez ici pour vous procurer du Millepertuis

Cliquez ici pour vous procurer des Huiles de poisson

Cliquez ici pour vous procurer VOTRE BILAN PERSONNALISE

PARTAGEZ L'ARTICLE SI CA PEUT AIDER ;-) 

Image

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Nom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site internet
(facultatif)

Votre commentaire

Recevoir les réponses à ce commentaire par email

Dans la même catégorie